Demande de D.I.F.

La mise en oeuvre du D.I.F. relève de l'initiative du salarié, en accord  avec son employeur.

La loi ne précise pas les modalités de la demande. En toute logique, elle doit s'effectuer par écrit en indiquant les informations nécessaires à l'employeur pour qu'il se prononce sur cette demande (formation envisagée, durée, ...). Aucun délai n'est prévu par la loi pour formuler la demande, mais le salarié doit s'y prendre suffisamment à l'avance sachant que l'employeur dispose d'un délai d'un mois pour notifier sa réponse. D'ailleurs, des accords collectifs peuvent prévoir des délais pour présenter cette demande. (Rencontrer la personne chargée de la formation dans votre entreprise afin de conaître les accords collectifs concernant la formation)

L'employeur doit donner son accord sur le choix de l'action de formation. Il dispose d'un délai d'un mois pour répondre au salarié qui a sollicité son accord pour exercer son droit au titre du D.I.F.

L'absence de réponse dans ce délai vaut pour acceptation du choix de l'action de formation proposé par le salarié.

Pour éviter toutes contectations sur les délais, il semble préférables que la demande du salarié s'effectue par lettre recommandé avec accusé de réception.